Jump to content
  • Jouer un match

    Avec toutes ces explications données jusqu'ici, il est maintenant temps de mettre en pratique vos nouvelles connaissances avec un match.

    Réunion du staff d'avant-match

    La réunion du staff d'avant match est la dernière chance pour repasser en profondeur les éléments avant le coup d'envoi. Votre staff technique propose un rapport sur l'opposant qui inclut la formation attendue que vous devrez affronter et des conseils tactiques clés pour le match à venir.

    Sélection de l'équipe

    Si vous n'avez pas encore décidé votre effectif avant le jour du match, c'est votre dernière occasion pour mettre vos plans en pratique. Armé des informations fournies lors de la réunion avec votre staff, vous devriez être paré.

    Conseils de sélection

    À l'approche du match, passer en revue les éléments ci-dessous vous sera très utile à l'approche du coup d'envoi :

    -          Vos joueurs sont-ils appropriés pour les postes, rôles et fonctions définis dans votre tactique ?

    -          Ces joueurs sont-ils en forme et sont-ils assez affûtés pour répondre aux exigences de la rencontre ?

    -          Qui est en forme ? Qui ne l'est pas ? Votre équipe représente-t-elle ce qu'il y a de mieux en ce moment ?

    -          Avez-vous suffisamment de souplesse pour modifier votre tactique si elle ne fonctionne pas ?

    -          Avez-vous la possibilité de changer le cours du match avec vos remplaçants ?

    -          Quel est le moral de l'équipe ? Y a-t-il des joueurs dont le moral est plus élevé qui ne sont pas impliqués ? Pourraient-ils être mieux adaptés pour disputer le prochain match ?

    -          À quoi ressemble votre calendrier ? Avez-vous besoin de faire tourner votre effectif ?

    -          Y a-t-il des joueurs mécontents à qui vous avez promis plus de temps de jeu ?

    -          Quelles sont les menaces que peut faire peser l'adversaire ? Avez-vous réussi à les identifier, grâce à des rapports d'analyse de l'adversaire, et avez-vous fait des plans pour y faire face ?

    -          Quelle est l'importance du match ? Pouvez-vous faire jouer une équipe affaiblie ou donner du temps de jeu crucial à de jeunes joueurs ? La confiance des dirigeants vous indique l'importance qu'ils accordent à la compétition lors de l'évaluation de votre performance.

    Posez-vous toutes ces questions avant de confirmer votre équipe pour ce match. Être capable de fournir une réponse complète à chaque question vous donne une bien meilleure chance d'atteindre le résultat désiré.

    Briefing d'avant-match

    Après avoir soumis une équipe et informé vos joueurs de l'approche que vous souhaitez utiliser, ils vous donnent leur réaction instantanée sur leur ressenti à l'approche de ce match. Faites attention aux réactions, positives comme négatives et essayez de les utiliser à votre avantage une fois le coup d'envoi donné. Des joueurs confiants et heureux ont de bonnes chances de jouer de manière positive, tandis que ceux qui sont déçus par vos choix pourraient éprouver plus de difficultés mais auront aussi quelque chose à démontrer.

    Feuilles de match officielles

    Les feuilles de match ont été publiées et il y aura forcément des réactions. Votre attaché de presse rassemble les derniers commentaires sur les réseaux sociaux. Pendant ce temps, votre staff vous conseille à propos de changements qui pourraient être nécessaires si votre adversaire a concocté une surprise de dernière minute.

    Obligations médiatiques

    Si vous avez endossé la responsabilité de participer aux interviews -match dans le tunnel, vous devrez répondre à une question ou deux juste avant de pénétrer sur la pelouse.

    Causeries

    Les causeries d'équipe vous donnent l'occasion d'avoir un impact positif sur vos joueurs avant, pendant et après chaque match. Une causerie réussie peut remonter le moral, affûter la concentration et améliorer la performance de l'équipe entière. Une mauvaise pourra cependant produire l'effet opposé.

    La causerie d'avant-match est l'occasion de vous assurer que les joueurs sont prêts pour la tâche à accomplir, qu'ils savent ce qu'on attend d'eux et qu'ils ont le bon état d'esprit avant de se lancer.

    La causerie de mi-temps est l'occasion de réagir aux 45 premières minutes et de donner des instructions en conséquence. Ils pourraient avoir besoin d'encouragement, d'un rappel à l'ordre, d'être rappelés que leurs standards ont baissé, ou d'un certain nombre d'autres choses similaires. Cela donne le ton pour la seconde période et peut faire ou défaire un résultat.

    La causerie de fin de match peut être festive dans les bonnes circonstances (même en cas de défaite) ou elle peut être un rappel brutal pour s'assurer que la complaisance ne devienne pas une habitude, que le résultat était inacceptable ou qu'ils ont peut-être été chanceux. Cela vous permet de vous assurer que les joueurs rentrent chez eux avec beaucoup de choses à penser avant de retourner à l'entraînement et de disputer le prochain match.

    Votre entraîneur adjoint vous conseille sur la meilleure causerie possible, ce qui permet souvent de révéler quelque chose au sujet des joueurs, en particulier s'ils sont un peu nerveux ou complaisants. Il peut s'agir d'un avertissement que vous devriez prendre en compte et traiter directement via votre causerie. Vous pouvez également demander à votre entraîneur adjoint de prendre la parole directement.

    Les causeries d'équipe peuvent être effectuées dans l'un des six tons suivants :

    Agressif, Assuré, Prudent, Réticent, Calme, Fervent

    Chacun avec une émotion qui sera transmise par vous, l'entraîneur, à l'équipe et qui doit être adapté à la situation dans laquelle vous vous trouvez. Un ton calme permet d'émettre des instructions compréhensives et claires, c'est probablement le ton de base le plus recommandable, à adopter la majorité du temps.

    Le reste peut être utilisé lorsque vous pensez que l'équipe a besoin d'une dose plus forte de raisonnement émotionnel ; chaque joueur réagira différemment selon sa personnalité, son moral et son langage corporel. Par exemple, une approche agressive pourrait bien fonctionner pour un joueur qui est « motivé » tout en étant Enthousiaste ou Déterminé, mais elle aurait un résultat négatif auprès d'un joueur qui a tendance à être facilement découragé et qui affiche un langage corporel nerveux. Pour reprendre un thème récurrent de ce manuel, faire preuve de bon sens pour les causeries d'équipe est une approche sensée qui donnera probablement de bons résultats.

    En plus de ces six tons, les discussions d'équipe dans leur ensemble couvrent six autres sentiments fondamentaux :

    En colère, Déçu, Encourager, Compatir, Satisfait, Ravi

    Vous pourriez être ravi après une belle victoire, mais en colère ou déçu d'une performance en dessous de la normale. Vous voudrez peut-être encourager l'équipe à se donner à fond à l'avant-match, compatir avec eux concernant le déroulement de la première période à la mi-temps, avant de revenir satisfait de leur performance et du résultat à l'issue du match. La combinaison du ton et du sentiment crée un dispositif à plusieurs couches qui peut vraiment affecter chaque rencontre que vous disputez.

    Essayez de tenir compte d'autant de facteurs que possible avant toute causerie d'équipe :

    -          Quel est l'état de forme de l'équipe dernièrement ?

    -          Ce match est-il présenté comme étant en votre faveur ?

    -          Quel est le moral de chaque joueur ?

    -          S'agit-il de votre équipe la plus forte ? Y a-t-il des joueurs inexpérimentés impliqués ?

    -          Quelle est l'importance de ce match dans le contexte de votre saison ?

    -          Comment l'équipe s'est elle comportée en première mi-temps ? Auraient-ils pu mieux faire que ça ?

    -          Avez-vous vu des signes laissant penser que l'équipe joue comme vous le souhaitez ? La chance les a-t-elle simplement abandonnés ?

    -          L'équipe a-t-elle eu de la chance ? Sont-ils assez concentrés ?

    -          Le résultat correspond-il à la performance ? Êtes-vous satisfait du résultat ?

    -          À quoi ressemble le calendrier après ce match ? Doivent-ils éviter de faire preuve de complaisance ?

    -          Y a-t-il possibilité de remonter le moral de l'équipe ? Les joueurs ont-ils besoin de revenir sur Terre ?

    Ces interrogations sont pour ainsi dire infinies ; il ne s'agit là que d'une liste de suggestions principales qui peuvent servir de base pour une approche globale. Les causeries d'équipe sont plus importantes que vous ne le pensez, et valent certainement la peine de dédier du temps pour bien comprendre ce qui fonctionne pour votre équipe, afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles.

    Écran de match

    Terrain

    La vue du terrain est une toute nouvelle façon de voir les matchs en 3D. Comme on pourrait s'y attendre, cet écran vous permet de voir l'action qui se déroule sur le terrain. Le tableau d'affichage et les commentaires sont en haut de l'écran, tandis que vos actions de manager peuvent être réalisées depuis le bas de l'écran.

    Tactiques

    Le coin en bas à gauche de l'écran est dédié aux ajustements tactiques, vous permettant de réaliser de rapides changements sur votre formation, style, mentalité ou instructions, ainsi que crier vos instructions aux joueurs à la volée depuis la ligne de touche. « Tactiques complètes » vous emmène sur l'écran Tactiques pour un contrôle total.

    Joueurs

    La liste de vos joueurs actuellement sur le terrain est affichée en bas de l'écran. Vous pouvez sélectionner celui de votre choix pour changer sa position, son rôle ou ses instructions, lui crier vos ordres ou opérer un remplacement.

    Le banc

    Le banc est l'endroit où vous pouvez demander des informations spécifiques à votre staff technique. Il est divisé entre des sections « Me montrer » et « Demander » ; « Me montrer » demande des informations à vos analystes à propos des équipes, ainsi que les derniers scores et détails sur les autres matchs disputés en même temps, tandis que « Demander » est une option de conseil à la demande dirigée vers l'entraîneur adjoint.

    Paramètres

    En plus des réglages de vitesse du match, l'entraîneur peut activer/désactiver les ralentis et définir un seuil pour les temps forts montrés. Si vous êtes ambitieux et que vous avez du temps, vous pouvez regarder le match entier (qui ne dure pas 90 minutes en temps réel). Vous pouvez également regarder uniquement les temps forts, les événements-clés ou rien du tout et vous contenter des commentaires textuels. Le menu « Caméra » propose une liste des différents points de vue d'où vous pouvez voir le match, à la fois en direct et en rediffusion.

    Comment puis-je me maintenir informé au mieux de ce qui se passe ? Widgets, etc.

    Les widgets sont des panneaux personnalisés affichés en superposition qui vous permettent d'afficher toute une série d'informations sur le match à mesure qu'il se déroule.

    Ils peuvent être activés ou désactivés dans la section « Me montrer ».

    Entre les temps forts

    Si vous regardez un match en mode temps forts condensés, il y aura des moments où aucune action ne pourra être affichée. Lorsque cela arrive, vous avez accès aux informations clés indiquant comment se déroule le match et des conseils de votre staff technique vous parviennent, que vous pouvez intégrer et actionner si cela vous semble opportun.

    Gérer l'équipe pendant le match

    Changements tactiques

    Les changements tactiques pendant le match commencent et se terminent par l'observation du match. Quel que soit votre mode d'affichage et de mise en évidence préféré, assurez-vous qu'il vous donne une vue suffisamment complète de l'action et vous permet d'être au courant de chaque développement à mesure que les minutes défilent.

    Les boutons de raccourci vous permettent d'effectuer des remplacements, des changements tactiques, des ajustements de mentalité, des consignes depuis le banc et de définir des consignes particulières.

    À chaque instant, vous devez décider si oui ou non :

    a)       vos instructions tactiques sont exécutées comme vous le souhaitez,

    b)      l'adversaire a réussi à contrer vos instructions tactiques

    c)       l'adversaire a montré une faiblesse que vous pouvez exploiter

    Prenons un exemple. Si vous avez adopté une formation 4-2-3-1 avec vos deux milieux offensifs gauche et droit ayant comme rôles « Attaquant intérieur » et l'instruction « Repiquez dans l'axe balle au pied », vous devriez être capable de voir clairement chacun d'eux quitter la ligne de touche et se déplacer dans les zones centrales en possession. Cependant, si l'opposition a vu cela et a décidé de jouer deux MD avec comme objectif primaire de bloquer l'espace que vos milieux offensifs gauche et droit cherchent à exploiter, vous avez une décision à prendre :

    a)       Vous pourriez changer leur rôle pour « Ailier », par exemple, et attaquer l'adversaire par l'extérieur, ce qui pourrait rendre ces deux MD inutiles.

    b)      Vous pouvez ajuster le style de passe global de l'équipe ; si l'adversaire a adopté une « défense basse en bloc » avec ses deux MD devant une ligne défensive basse, cela peut nécessiter un jeu en passe plus patient pour sonder l'espace et entraîner les pertes de concentration, ou une approche plus directe où de longues balles sont envoyées dans la surface de réparation, passant au-dessus des MD.

    c)       Vous pourriez ne rien faire et espérer que vos joueurs seront simplement meilleurs que ceux de votre adversaire, et que cela finira par produire le résultat escompté.

    La même chose s'applique à l'inverse ; si vous les empêchez de faire quelque chose, ou si vous laissez apparaître un point faible à exploiter, vos adversaires peuvent modifier leurs tactiques et essayer de prendre le dessus de cette façon. C'est une partie d'échecs perpétuelle, où chaque entraîneur cherche à prendre l'avantage, et les possibilités sont presque infinies. Vous devez connaître la polyvalence de vos tactiques et de vos joueurs, être capable d'identifier ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, et savoir à quel moment opérer un changement.

    Consignes

    En plus de pouvoir effectuer des changements tactiques plus complets, vous pouvez donner une série de « consignes criées » à vos joueurs. Soit individuellement (en utilisant l'option déroulante à côté de chaque cri) ou collectivement (depuis la zone technique).

    Encourager, Montrer un peu de Passion, Pousser vers l'avant, et Féliciter contribuent toutes à motiver davantage les joueurs si elles réussissent. Si ces consignes échouent, vos joueurs seront encore plus frustrés.

    Concentrez-vous, Resserrez votre positionnement et Demandez-en plus augmentent la concentration individuelle et collective de chaque acteur en cas de succès. Sinon, ils perdront leur concentration.

    Calmez-vous et Pas de pression cherchent à détendre les joueurs, mais, dans certaines situations, peuvent les accabler d'une pression supplémentaire.

    Le succès d'une consigne de ligne de touche dépend du moral, de la motivation et du langage corporel de chaque joueur, et il est donc payant de s'assurer d'avoir vérifié ces informations (à partir d'un widget ou de l'écran tactique principal) avant d'émettre une consigne.

    Coup de sifflet final

    Au coup de sifflet final, votre attaché de presse revient vous fournir un condensé des autres événements, ainsi qu'un résumé des réactions médiatiques et sur les réseaux sociaux. Il est ensuite temps de tenir vos engagements médiatiques d'après-match si vous avez endossé ces responsabilités.

      Report Online Manual

    There are no reviews to display.


×
×
  • Create New...

Important Information

This site uses cookies - We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue.