Jump to content
Sports Interactive Community
  • Transferts

    Quelle que soit votre équipe de départ, les points faibles et détails à améliorer sont rapidement identifiables. Le marché des transferts représente la solution la plus commune face à ce genre de faiblesses. Votre équipe peut se renforcer via l'achat de joueurs, mais également en revendant certains d'entre eux. Cette section détaille les aspects clés des transferts et autres arrangements dans Football Manager™ Touch 2018.

    Acheter des joueurs

    Pour commencer, identifiez le joueur que vous voulez. Pour toute information sur la fonction de recherche, touchez ici. Si vous avez identifié un joueur ainsi, via les informations de recruteurs ou par d’autres moyens, et que vous souhaitez l’intégrer à votre équipe, commencez par sélectionner « Faire une offre » dans le sous-onglet de Transfert du joueur.

    L’écran « Offres de transfert » vous permet d’établir votre offre en détails.

    Commencez par décider si vous voulez faire une offre de transfert ou de prêt. Vous pouvez également proposer un essai ou demander des informations depuis le menu contextuel ou la barre d'onglets. Les objectifs de cette section traiteront des deux types principaux d’offre possibles.

    Vous devez ensuite définir un prix pour le joueur. La fenêtre d’informations présente en haut de l’écran principal indique la valeur estimée du joueur en question et le prix que son club est susceptible de demander (si l’information est disponible). À moins que le joueur ne soit dans la liste des transferts, il vous faut généralement faire une proposition adéquate à sa valeur estimée pour intéresser ses propriétaires et vous préparer à débourser plus pour la suite.La « Date du transfert » vous permet de déterminer la prise d'effet du transfert. Il est tentant de la laisser sur « Immédiatement » pour conclure au plus vite, mais si les fonds vous manquent, si vous ne voulez pas désolidariser votre équipe ou si vous souhaitez voir le joueur continuer son entraînement dans son équipe d'origine, vous pouvez fixer la prise d'effet du transfert à la fin de saison. La « Flexibilité » représente l'espace que vous laissez aux négociations.

    En bas de l'écran, vous pouvez décider si le marché est Négociable ou pas, et établir une Date limite de décision si vous manquez de temps ou si vous voulez simplement conclure au plus vite.

    Une fois que vous avez défini votre offre dans les grandes lignes, vous pouvez commencer à l'affiner avec des Primes et clauses additionnelles pour pousser l'autre équipe à accepter. Vous pouvez proposer de diviser le paiement en traites ou proposer des primes basées sur les performances du joueur ou sur sa reconnaissance internationale. Un club cherchant à vendre un joueur sera intéressé par ces plus qui peuvent lui procurer une sécurité financière sur le long terme.

    Vous pouvez insister sur de nombreux aspects des négociations en les « verrouillant » sur place grâce à  l'icône de cadenas (une fois seulement pour les termes « à demi négociables », deux fois pour les non-négociables), que vous pouvez retirer en cliquant sur l'icône circulaire marquée en son centre par un « - » ou même supprimer de manière permanente et « bloquer » des négociations en sélectionnant cette option depuis le menu qui s'affiche si vous cliquez dessus.

    Vous pouvez également proposer un de vos joueurs à titre d'échange partiel. C'est intéressant quand l'autre club s'intéresse à l'un de vos joueurs, ce dont votre adjoint vous informe via le panneau de commentaires en bas de l'écran. De plus, il/elle vous indiquera également tous les besoins potentiels du club vendeur, de façon à vous permettre de faire une proposition adéquate le cas échéant. Utilisez le bouton « Ajouter » pour inclure des joueurs dans la négociation.

    Une fois que vous êtes satisfait des termes de la transaction, vous pouvez cliquer soit sur « Faire une offre », et attendre une réponse sous un délai d’environ 24 à 48 heures, ou sur « Proposer les conditions » afin de négocier en direct pour régler l’affaire rapidement.

    Prêts

    Le prêt de joueurs bénéficie à toutes les parties. Le joueur joue en équipe première, ses propriétaires bénéficient de son développement sans avoir à l’entretenir, et l’équipe qui l’emprunte y gagne un joueur, après avoir fait la proposition appropriée.

    Vous pouvez également offrir une indemnité mensuelle et un salaire de joueur ou bien une indemnité mensuelle et un salaire de non-joueur. En bref, cela signifie que vous pouvez tenter de faire tourner les négociations en votre faveur en offrant de payer une somme plus conséquente et/ou une contribution, si le joueur n'atteint pas une durée définie de jeu dans votre équipe première (0 minute, toutes les minutes, ou un compromis entre les deux), et une somme moins importante lorsqu'il atteint cette durée. Offrir une compensation à une équipe pour son joueur privé de jeu peut en théorie l'encourager à signer un accord de prêt avec vous, c'est un geste qui permet de rééquilibrer la balance.

    Quand vous établissez une proposition d’emprunt de joueur, définissez la durée de son séjour dans votre club, ainsi que votre contribution à son salaire et les primes d’encouragement à son club. Vous pouvez configurer une série de clauses et d’option de prêts : si vous pensez garder le joueur sur le long terme, vous pouvez définir une Prime future payable à tout moment, avant d’offrir au joueur un contrat à plein temps.

    Vous pouvez aussi informer le club parent du joueur de vos intentions à son sujet en donnant des indications sur son poste et en disant si vous lui donnerez du temps de jeu.

    Si vous êtes le club qui prête le joueur, vous devez vous demander si le joueur pourra jouer des matchs contre votre propre club ou dans des coupes (ce qui le lie à l'événement, même s'il vous revient), et si vous voulez que ce prêt soit de courte durée. De plus, il est conseillé de faire en sorte que le joueur joue régulièrement, et ce, au poste auquel vous souhaitez le voir évoluer.

    Vendre des joueurs

    Vendre des joueurs est aussi fondamental que d’en acheter. Que ce soit pour vous débarrasser d’un poids mort ou pour vous stabiliser financièrement, le cas se présentera. Si un autre club vous fait une proposition pour un joueur, vous pouvez négocier l’affaire de la même manière qu’une offre, comme expliqué dans la section précédente.

    Toutefois, si vous voulez vendre un joueur, vous pouvez choisir d'en prendre l’initiative. Dans le menu « Transferts » d’un joueur, sélectionnez
    « Proposer aux clubs ».

    D'abord, déterminez la somme que vous souhaitez recevoir pour le joueur. Essayez de prendre en compte ce que les clubs intéressés sont en mesure de payer. Si nécessaire, demandez un versement initial moindre et plus d’argent sur le long terme ou des primes, disponibles dans la section « Primes additionnelles ». Vous êtes le club vendeur : vous devez essayer d’empocher autant que vous le pouvez. Une manière consiste à inclure une clause additionnelle. Si le joueur vendu est un jeune doté d’un bon potentiel, essayez d’inclure une clause vous rapportant un pourcentage de ce que le club auquel vous le vendez pourrait gagner à le revendre par la suite. Si votre intention est qu'il joue en équipe première dans son nouveau club, vous pouvez exiger un temps de jeu minimum et définir un prix de « Rachat » pour ramener le joueur vers votre club dans le cas où cela n'est pas respecté.
    Vous pouvez aussi exclure les clubs étrangers ou rivaux pour vous assurez qu'il n'ira pas n'importe où.

    Votre adjoint fait parvenir les détails de toute proposition faite aux clubs qu’il juge appropriée. Si vous refusez qu’un joueur parte pour un club rival, cochez la case en question dans cet écran, avant de sélectionner « Proposer aux clubs ». Toutes les parties intéressées se déclareront dans les jours qui suivent l’offre, sous la forme d’une contre-proposition. Il vous appartient alors de négocier au mieux.

    Vous pouvez aussi placer un joueur sur la liste des « Joueurs indésirables» et laisser un responsable gérer son départ.

    Joueurs libres

    Si votre équipe est à court d’argent et de joueurs de talent, il va vous falloir chercher ailleurs. C’est là qu’intervient le marché des joueurs libres. Ça ne concerne pas que les petites équipes : les grands clubs peuvent y trouver des vétérans de haut vol ou des talents sans contrat, l’arrêt Bosman assurant la disponibilité de nombreux joueurs libres.

    Offres de contrats

    Vous êtes amené à proposer des contrats dans deux situations : lors de l'acquisition d'un nouveau joueur ou membre du staff, ou dans le cadre d'un renouvellement. Les deux événements se gèrent de manière quasiment identique, les négociations se déroulent directement dans votre boîte de réception dans le cas d'un nouveau contrat, et depuis la fenêtre de proposition de contrat s'il s'agit d'un renouvellement.

    La première phase des négociations consiste à offrir à l'interlocuteur certaines garanties sur son temps passé au club. Ces garanties, ou « Promesses », couvrent des éléments tels que le temps de jeu, les coups de pieds arrêtés, numéros de maillots favoris, ambitions sur le long et court terme et l'amélioration du staff joueur et non joueur. Certains auront plus d'exigences que d'autres mais tous auront une influence sur les discussions concernant le contrat. Des promesses alléchantes peuvent conduire à des termes encore plus avantageux, mais des négociations déjà problématiques à leur stade préliminaire peuvent déboucher sur des exigences supplémentaires et même mettre en péril les discussions.

    Quand vous parvenez à un accord sur ces promesses, vous pouvez procéder à l'étape suivante et décider des détails du contrat.

    Le joueur ou son agent indiquent normalement leurs attentes minimales et l’offre que vous jugez acceptable dépend alors de vous. Certains vous inviteront cependant à faire la première offre afin de mesurer à quel point vous voulez conclure ce marché. Ceci est largement influencé par les discussions précédentes que vous aurez eues concernant les garanties.

    En fonction du statut que vous avez promis au joueur au sein de l’équipe, vos dirigeants peuvent minorer ou augmenter le salaire proposé. Ils ne renâclent souvent pas à payer plus pour un joueur-clé. Déterminez un salaire attractif pour le joueur et que vous êtes en mesure d'honorer, et essayez d’établir un contrat qui convienne aux deux parties. Si vous sentez qu'un petit bonus peut amener le joueur à vous accorder l’exclusivité, proposez une prime de signature ou un bonus. Le joueur peut déjà en avoir fait la demande, vérifiez que vous pouvez vous permettre une telle dépense et cliquez sur « Proposer les conditions ».

    Il indiquera son attitude, vous permettant de cliquer soit sur « Finaliser l'accord » pour soumettre officiellement l’offre, ou de renégocier les termes plus à son avantage.

    Vous souhaitez aussi peut-être augmenter la commission versée à l’agent pendant les négociations dans le but de gonfler tout accord potentiel et de s’assurer de la signature du joueur. Certains agents feront tout un plat de la commission qu’ils reçoivent, mais d’autres, particulièrement ceux avec qui vous avez entretenu une relation positive, seront moins obnubilés par leur bonus.

    Au cours des négociations, vous pouvez « verrouiller » une partie de l’offre. Les « verrous » peuvent être appliqués de deux manières différentes : à demi négociable (un clic, en orange) ou non négociable (double clic, en rouge). « À demi négociable » indique que vous n'avez pas vraiment l'intention de faire de compromis sur cet élément particulier mais que vous êtes prêt à le faire en cas de nécessité absolue, alors que les offres non négociables n'offrent aucune souplesse. Cela sera votre façon de dire à l’agent et/ou à votre joueur que cette partie de l’offre est non-négociable. De ce fait, l’autre partie cherchera à augmenter les clauses restantes de l’offre afin d’équilibrer les choses.

    Rappelez-vous que le parti avec lequel vous négociez peut également avoir recours à ces « verrous » pour renforcer sa position, et qu'il faut vous attendre à de nombreuses discussions avant de conclure les négociations.

    Si vous souhaitez voir les demandes originales du joueur ou son contrat original, vous pouvez utiliser le bouton « Annuler » ou l’option « Utiliser les termes existants ».

    Certains joueurs sont plus difficiles que d’autres. Vous pouvez parfois vous faire une idée de leur état d’esprit, en fonction de la manière dont ils tentent de négocier les termes de leur contrat, dans l’écran Offre de contrat. Certains demandent, certains exigent. Il peut être bon de fouiller le passé médiatique d’un joueur avant les négociations pour vous préparer à ce qui vous attend. Une bonne préparation permet d’arrondir la négociation d’un contrat.

    Agents

    Le modus operandi d'un agent est de s’assurer que son client a le meilleur contrat possible. D’ailleurs, attendez-vous à d’âpres négociations avec les joueurs qui voient leur contrat arriver à expiration, mais ça ne se limite pas qu’à cela. Si un joueur est dans une bonne série, leur représentant se manifestera vite pour demander des améliorations dans les termes du contrat.

    Les agents peuvent revendre leurs clients dans votre dos, cherchant un nouveau club et un meilleur contrat que celui qu’ils ont pour l’instant. Ils ne posent pas tous problème, bien sûr, cela ne serait pas représentatif. La plupart sont heureux de travailler avec vous et le club pour essayer d’étendre les contrats de leurs clients, qui, sans aucun doute, sont heureux de jouer pour vous, et pour longtemps encore.

    Sélections

    La sélection vous permet de créer une liste pratique de tous les joueurs qui peuvent vous intéresser.

      Report Online Manual

    There are no reviews to display.


×
×
  • Create New...