Jump to content
Sports Interactive Community
  • Information sur les championnats

    Football Manager™ 2018 comporte un grand nombre de championnats, ce qui, pour plusieurs raisons, peut sembler un peu ardu pour ceux qui ne sont pas rompus aux subtilités propres à certains pays. Vous trouverez ci-dessous un guide pour les débutants détaillant quelques-uns des championnats les plus en vue.

    (Remarque : toutes les règles spécifiques aux championnats sont disponibles dans l’onglet « Règlement », à l’écran des compétitions. Les informations fournies ont pour but d’offrir un bref aperçu de comment fonctionnent les choses. Veuillez également noter que certaines règles ne sont pas utilisées dans FM Touch.)

    Australie

    Structure de la compétition

    Dix équipes s’affrontent trois fois au cours de la saison qui se déroule de mi-octobre à début ou mi-avril, ce qui fait un total de 27 matchs. Les six premières équipes sont qualifiées pour la phase finale pour le titre. Les deux premières équipes passent au prochain tour (ce qui leur permet de progresser automatiquement) tandis que la 3e joue contre la 6e et la 4e contre la 5e pour une chance de progresser. Le leader affronte ensuite l'équipe la moins bien classée, tandis que les deux autres équipes se rencontrent, car la compétition continue de façon normale avec les demi-finales et la finale.

    L’équipe gagnante se qualifie pour la Champions League d’Asie, ainsi que l’équipe terminant première de la saison régulière. Si la même équipe remporte les deux compétitions, le vice-champion de la Grande Finale prendra la deuxième place qualificative. Le club Wellington Phoenix ne peut pas participer aux qualifications puisque la Nouvelle-Zélande appartient à la Confédération du Football d'Océanie, alors que l’Australie fait partie de la Confédération Asiatique de Football.

    Règles d’éligibilité équipe/joueur

    Les équipes sont limitées à un total de 23 joueurs, dont obligatoirement deux gardiens de but et doivent figurer moins de cinq joueurs étrangers (hors d’Australie, ou dans le cas du club de Wellington Phoenix, hors de Nouvelle Zélande). Vous ne pouvez enregistrer plus de vingt joueurs de plus de 20 ans.

    Un plafond salarial est en place, à un total environnant 2,6 millions de dollars australiens par saison.

    Les équipes peuvent aussi utiliser la règle du « joueur désignés » (joueur non affecté par le plafond salarial). Désigner un joueur l'exempte de la règle du plafond salarial et permet aux équipes de le payer plus cher afin d’avoir une chance d’attirer et de garder des joueurs de meilleure qualité.

    Le titre de joueur désigné peut être attribué à deux joueurs de n'importe quel type, alors que les provisions sont faites pour les joueurs seniors débutants, des joueurs évoluant dans le championnat australien qui peuvent participer sans contrat classique, pour un nombre limité de matchs. De la même façon, les joueurs invités apparaissent pour un maximum de 10 matchs et il n'est pas nécessaire de les inscrire à part entière dans l'effectif. Le salaire qu'un joueur invité peut recevoir est illimité. Mais les clubs ne peuvent en utiliser qu'un seul maximum par saison.

    Les équipes peuvent aligner cinq remplaçants par match, dont l'un doit être un gardien, trois changements peuvent être effectués.

    Marché des transferts

    Le plafond salarial étant relativement bas et le championnat australien n’ayant pas le niveau de notoriété de championnats plus prestigieux, le marché des transferts sert plutôt à identifier les joueurs désignés. La provenance des joueurs est plutôt d’Amérique du Sud, les joueurs sud-américains ayant la faveur de ce championnat, cependant les équipes auront plutôt tendance à utiliser le joueur désigné pour des Australiens, occupant ainsi les deux emplacements, national et international. Ceci est particulièrement vrai au moment d'engager un joueur international australien de renom qui aurait passé la majorité de sa carrière à l’étranger. Les joueurs invités arrivent à une place encore plus privilégiée, sans restriction de salaire et avec un contrat à court terme qui semble séduire les joueurs au profil international.

    Sinon, les clubs sont encouragés à développer leur propres talents et à ne pas compter sur ceux venant d’ailleurs. Ceci se justifie par le fait que les clubs ne peuvent pas faire d’offres pour d’autres joueurs évoluant en A-League.

    Il existe deux périodes de transferts, la principale étant celle de l’entre-saison commençant fin juillet et se terminant fin octobre, alors que celle de la mi-saison, plus courte, se déroule pendant quasiment tout le mois de janvier.

    Belgique

    Structure de la compétition

    La phase régulière du championnat de Belgique, la Division 1, est plutôt standard. Seize équipes s’affrontent en matchs aller-retour ce qui fait un total de trente matchs. Par contre, presque chaque équipe est ensuite impliquée dans une compétition de barrages après la fin de saison.

    Les six premières équipes participent au barrage pour le championnat, avec la moitié des points engrangés durant la phase classique du championnat (30 matchs). Chaque équipe joue ensuite contre les cinq équipes en aller-retour lors de dix matchs supplémentaires. Le vainqueur de ce groupe est déclaré champion de Belgique. Le second participera au tour qualificatif de la Coupe des Champions, le troisième participera aussi au tour qualificatif de la Coupe EURO mais un tour plus tôt et finalement le 4e jouera sa place en Coupe EURO face au vainqueur des barrages pour une place européenne. L'équipe qui termine en pole position d'une saison régulière, c'est-à-dire avant la division, s'assure au moins une place dans la Coupe EURO.

    Les équipes terminant de la 7e à la 15e place prennent part aux barrages pour une place européenne. Les équipes sont divisées en deux groupes et s’affrontent en matchs aller-retour. L’équipe finissant en tête de chacun de ces groupes jouera ensuite un barrage, dont le vainqueur affrontera le 4e de la phase initiale pour un billet en tours qualificatifs de la Coupe EURO.

    L'équipe qui finit à la 16e place est reléguée.

    Règles d’éligibilité équipe/joueur

    Alors que la structure du championnat est plutôt compliquée, la règle d’éligibilité des joueurs ne l’est pas. Les équipes doivent aligner au moins six joueurs entraînés en Belgique sur leur feuille de match, et trois des sept remplaçants peuvent être utilisés. L'équipe générale doit comporter huit joueurs classés comme formés à domicile (développés en Belgique) et un minimum de 22 joueurs en contrats à temps plein.

    Marché des transferts

    Les règles du mercato en Belgique fonctionnent comme pour la plupart des pays européens, avec la mise en place d’un système d’achat et de vente complémentaire du programme de développement des jeunes au sein du club. Avec des budgets transferts généralement inférieurs à ceux de nombreux championnats européens, les clubs sont forcés d’étendre leurs horizons pour la recherche de talents et ont trouvé leur bonheur en Amérique du Sud, Europe de l’Est et Afrique. L’Afrique a tellement de succès que le championnat a créé la récompense du Soulier d’ébène qui honore, chaque saison, le meilleur joueur africain du championnat.

    États-Unis

    Structure de la compétition

    Vingt-deux équipes se divisent en deux conférences (est et ouest) de manière géographique afin de rendre plus faciles les déplacements pour les équipes jouant à l’extérieur. Les équipes disputent 34 matchs dans un calendrier déséquilibré. Chaque équipe rencontre une fois chaque adversaire de l'autre conférence et joue deux fois contre les équipes de sa conférence (en matchs aller-retour). Les matchs restants sont « déséquilibrés », mais se disputent contre un adversaire de la même conférence.

    Les deux premières équipes de chaque conférence sont qualifiées automatiquement pour les demi-finales de la Coupe MLS, alors que les équipes terminant entre la 3e et la 6e place jouent un match de barrage pour les deux places supplémentaires dans chaque conférence. La 3e affronte la 6e et la 4e affronte la 5e, la meilleure tête de série évoluant à domicile. Les vainqueurs obtiennent le droit de continuer la saison.

    À partir de là, chaque conférence adopte un tirage du type tête de série forte contre tête de série faible. Par exemple, les équipes finissant aux quatre premières places sont toutes qualifiées, la 1ère jouera contre la 4e et la 2e contre la 3e. Ces matchs se jouent en aller-retour, la tête de série la plus forte jouant son match retour à domicile.

    Ceci continue jusqu’à ce qu’un vainqueur soit déclaré dans chaque conférence, et ils se rencontreront face à face lors de la finale de la Coupe MLS. Le match se joue généralement sur le terrain de l’équipe ayant totalisé le plus de points lors de la saison régulière, plutôt que dans un stade prédéterminé sensé être plus neutre, mais ceci n'est pas automatique.

    Les deux finalistes se qualifient pour la Champions League d’Amérique du Nord, ainsi que le vainqueur du Trophée des supporters de la MLS (l’équipe terminant avec le plus de points lors de la saison régulière) et le vainqueur de la Coupe Open US. Si une des équipes occupe plusieurs places, la place qualificative revient à meilleure équipe venant ensuite au classement de la MLS.

    Règles d’éligibilité équipe/joueur

    Les effectifs sont limités à un maximum de 28 joueurs, mais il existe un grand nombre de subtilités.

    -          Un minimum de trois joueurs désignés.

    -          Un minimum de deux joueurs désignés hors jeunes.

    -          Un minimum de huit joueurs internationaux.

    -          Un minimum de huit joueurs hors budget.

    -          Six joueurs de l’équipe peuvent être qualifiés au maximum comme « Réserve », par exemple, les jeunes joueurs qui comptent dans le plafond salarial.

    La MLS répond à un système de plafond salarial, réglé sur un total annuel d'environ 3 845 millions de dollars. Les 20 joueurs les mieux payés comptent pour le plafond (même si les places 19 et 20 n'ont pas besoin d'être occupées), et le maximum que chacun peut recevoir est de 480 000 dollars par saison (sauf les Joueurs Désignés, qui n'affectent que la limite de salaire). Le plafond salarial est réduit à environ la moitié du salaire individuel maximum habituel si un joueur percevant le salaire individuel maximum rejoint l'équipe au milieu de la saison.

    Les équipes ont la possibilité d’avoir jusqu’à trois Joueurs Désignés. Ces joueurs sont en principe meilleurs et ils ne rentrent pas dans le plafond salarial (comme ci-dessus, équivalant au salaire senior maximum, en fonction de leur âge), ce qui permet aux équipes d’offrir des salaires plus attrayants censés les attirer ou les conserver.

    Les joueurs ayant des contrats Génération Adidas sont aussi exemptés de plafond salarial. Ce sont des joueurs formés localement provenant de zones proches de chaque équipe et qui sont sortis de leur académie de jeunes. Les contrats Génération Adidas peuvent être offerts à autant de joueurs éligibles que vous le souhaitez, mais seuls deux (joueurs désignés seniors) peuvent jouer en équipe première.

    En commençant une partie en MLS, faites bien attention à la partie Information sur le règlement MLS (en particulier dans la section Plafond salarial) pour en savoir plus sur la complexité du système de contrat utilisé.

    Remarque : toutes les valeurs sont relatives à la date de commencement de la partie et sont susceptibles de changer au long d’une partie sauvegardée.

    Marché des transferts

    Il n’y a pas moins de douze façons différentes d’acquérir un joueur pour une équipe de la MLS. En principe, les transferts de type européens sont rares au sein de la MLS, cependant, de plus en plus d’équipes sont amenées à faire venir des talents de l’étranger avec des contrats senior ou de joueur désigné. On les nomme les joueurs découverte, et de tels contrats sont limités à six joueurs par club et par saison (dix pour les nouvelles équipes lors de leurs premières années).

    La plupart des mouvements à l’intérieur du championnat se font par le biais des échanges. Pour plus d’informations sur les échanges dans Football Manager™, veuillez consulter la section 12.6 de ce manuel.

    À chaque intersaison, les équipes se réunissent pour le SuperDraft de la MLS, sélection annuelle de joueurs universitaires talentueux se lançant dans une carrière professionnelle. Les équipes choisissent en ordre inverse des résultats de la saison précédente, ce qui veut dire que les moins bonnes équipes ont le plus grand choix de joueurs afin d’essayer de rendre la compétition plus équilibrée. Pour plus d’informations sur le recrutement dans Football Manager™, veuillez consulter la section de ce manuel en utilisant la fonctionnalité de recherche.

    Les transferts nationaux peuvent s’effectuer toute l’année, avec seulement une période de deux mois entre septembre et décembre où les accords sont interdits. Il existe aussi deux périodes nettement plus courtes pour les transferts de l'étranger, elles prennent place entre mi-février et mi-mai, puis entre début juillet et début août.

    Les joueurs peuvent être vendus à tout moment si l’équipe qui achète le fait lors de la période active des transferts.

    Draft d'expansion

    En prévision de la saison 2018, le Los Angeles FC rejoindra la MLS. Selon la tradition, l'arrivée d'une nouvelle équipe est précédée par un Draft d'expansion. Chaque équipe protège un certain nombre de joueurs, et laisse le reste disponible pour la sélection du nouveau club tout au long des dix tours de draft, pendant qu'il consolide sa formation.

      Report Online Manual

    There are no reviews to display.


×
×
  • Create New...